La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

STRATÉGIE D'INTERVENTION

2016-2018

PLAN D'ACTIONS

ACCORD POUR LA PAIX

MANUELS DE PROCÉDURES

Manuels de Procédures de la CVJRManuels de Procédures de la CVJR

Partagez !

Signature d’une Convention de Partenariat entre la Commission Vérité Justice Réconciliation (CVJR) et la MINUSMA.

Posté le 23/08/2017

La Commission Vérité Justice et Réconciliation a procédé ce matin 22 Aout 2017 à la signature d’une convention de partenariat avec le Chef de la Division des Droits de l’Homme et de la Protection de la MINUSMA, représentation du Haut-Commissariat des  Droits de l’Homme des Nations Unies Monsieur Guillaume N’Guefan. La cérémonie s’est déroulée à Koulouba au siège de la CVJR en présence du président de la CVJR, des vice-présidents, des commissaires, du secrétaire général, et de quelques membres du secrétariat général. En effet la signature de cette convention de partenariat va permettre à la CVJR de concrétiser sa relation avec la MINUSMA.

La MINUSMA avait remis un lot de matériel informatique à la CVJR  pour l’installation de ses agents de saisie. Ce lot comprenait : douze unités centrales, douze écrans, douze onduleurs, et douze bureaux. Cette remise de matériel permettra actuellement à la CVJR de mettre en place sa base des données pour avoir une mémoire informatique fiable et permettra également aux chercheurs de lire l’histoire du pays pour le présent et pour l’avenir.

Selon Monsieur Guillaume N’Guéfan, cette cérémonie se situe dans le cadre de l’appui et de l’assistance technique que la MINUSMA apporte à la CVJR depuis sa mise en place. Pour lui le travail de la CVJR contribue à la paix et qu’ensemble nous devons conjuguer nos efforts pour aller vers cette paix.

Pour le président de la CVJR, cette cérémonie de signature a une signification particulière due au long chemin parcouru avec la MINUSMA entre autre la mise en place de ses antennes régionales, le recrutement de ses preneurs de dépositions et de ses agents de saisie, etc.

Le président a saisi cette occasion pour saluer la MINUSMA et la Division Des Droits de l’Homme pour l’intérêt qu’il porte à notre commission.