La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

STRATÉGIE D'INTERVENTION

2016-2018

PLAN D'ACTIONS

ACCORD POUR LA PAIX

MANUELS DE PROCÉDURES

Manuels de Procédures de la CVJRManuels de Procédures de la CVJR

Partagez !

La 1ère audience publique de la CVJR aura lieu le 08 Décembre 2019 au CICB à partir de 09heures.

Posté le 29/11/2019

Les audiences publiques de la CVJR sont une opportunité unique pour les citoyens d’apprendre des expériences des victimes, témoins et survivants de violence de masse, et une occasion pour les victimes d’être reconnues dans leur dignité et soutenue dans leur processus de guérison. Elles contribuent directement à la réconciliation nationale en montrant publiquement la diversité des souffrances et le fait que chacun a été affecté, à divers période, et par-delà les différentes politiques, idéologiques, ethniques, ou religieuses.

L’objectif premier des audiences publiques de la CVJR est la reconnaissance de victimes de violations graves de droits de l’homme. Les audiences fournissent un espace sécurisé et digne pour éduquer les citoyens et reconnaitre le vécu des victimes et de leurs proches. Les audiences publiques sont aussi l’occasion la CVJR de mieux faire connaitre son mandat et d’inviter davantage de victimes et de témoins à prendre part à son travail et à soutenir le processus de réconciliation nationale.

Les objectifs généraux des audiences publiques sont :

- Rendre aux victimes leur dignité et faciliter un début de guérison, en reconnaissant publiquement ce qui leur est arrivé.
- Promouvoir la reconnaissance nationale des victimes et de l’intégration de leurs récits à la mémoire et à l’histoire nationales.
- Utiliser l’information reçue comme un outil d’éducation et de sensibilisation pour la population dans son ensemble, afin de promouvoir le dialogue sur le passé et la réconciliation nationale.

Six audiences seront organisées et sont reparties comme suite :

  • 4 Audiences thématiques centrées sur les violations graves couvertes par le mandat de la CVJR, ici arrangées en 4 thèmes (pour 4 audiences):
    -  Les atteintes au droit à la liberté  arrestation, détention, enlèvement, séquestration, etc.)
    -  Les atteintes au droit à la vie et à l'intégrité physique (meurtre, torture, traitements inhumains, etc.)
    -  Les disparitions forcées.
    -  Les atteintes au droit à la propriété (pillage).
  • 2 audiences thématiques sur les violations commises contre des groupes spécifiques : FEMMES ET ENFANTS.  

Ces deux thématiques centrées sur les particularités de violations commises contre deux groupes spécifiques : une sur les FEMMES et les victimes de violence sexuelle, et l’autre sur les ENFANTS. Ces audiences sont adaptées aux besoins spécifiques de ces groupes, notamment en matière de confidentialités.

 

Chaque audience durera une journée, de 9h à 17h avec une pause à midi. Entre 8 et 10 témoins (ou experts) sont entendus par session. Toutes les audiences auront lieu à Bamako. La première audience publique aura lieu au Centre International de Conférence de Bamako (CICB).

Le Français, le Bambara, le Peul, le Tamasheq, l’Arabe et le Songhaï sont les langues de fonctionnement de la CVJR. Si une victime ou un témoin souhaite parler une autre langue, la CVJR prend les dispositions adaptées pour lui permettre de s’exprimer dans la langue de son choix (interprétation de cabine, avec casque, entre le français et la langue de la victime et du témoin). Une traduction vers le français aura lieu dans la salle d’audience, à travers un système de cabines. Les médias seront chargés d’assurer la traduction des témoignages retranscrits vers les langues autre que le Français à destination de leurs audiences respectives.

Les victimes  et témoins entendus par la CVJR peuvent être accompagnés d’un ami, d’un représentant légal ou d’un membre de leur famille de leur choix au cours de leur audience. Cette personne, de même que la victime elle-même, est prise en charge par la CVJR (transport, nourriture, hébergement). Autrement, un expert de la CVJR en appui aux victimes ou un psychologue partenaire est proposé pour accompagner la victime lors de son témoigne, et se tenir à ses côtés.

  

Chaque panel d'audience est composé de 6 commissaires, dont au moins 2 femmes. Une rotation permettra à chaque commissaire de la CVJR d'être à présent à au moins un panel d'audience.

Le Président de la CVJR détermine la composition de chaque panel d'audience, en prenant en considération les thèmes spécifiques abordés, le profil des victimes auditionnées, ainsi que les possibles conflits d'intérêts des commissaires. Il présidera également chaque panel d'audience.

Depuis son indépendance, le Mali a connu quatre rebellions armées (1963, 1990, 2006, 2012) et trois coups d’Etat (1968, 1991, 2012), qui ont entrainé des violations de droit de l’homme et occasionné des souffrances énormes pour l’ensemble de la population. La Commission Vérité, Justice et Réconciliation (CVJR) a été créée pour contribuer à l’instauration d’une paix durable au Mali à travers la recherche de la vérité, la réconciliation et la consolidation de l’unité nationale et des valeurs démocratiques.