La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

STRATÉGIE D'INTERVENTION

2016-2018

PLAN D'ACTIONS

ACCORD POUR LA PAIX

MANUELS DE PROCÉDURES

Manuels de Procédures de la CVJRManuels de Procédures de la CVJR

Partagez !

L’UNICEF recrute un Volontaire des Nations Unies Expert en protection de l’Enfant et Justice Transitionnelle au compte de la Commission Vérité, Justice et Réconciliation (CVJR)

Posté le 07/03/2018

 

Description de l´affectation VNU

N° DE LA DEMANDE : MLIR000654

Pays d'Affectation : Mali

Nom de l'agence : United Nations Children's Fund

DESCRIPTION GENERALE

Catégorie de volontaire : International Specialist

Nombre de Volontaires : 1

Lieu d'Affectation : Bamako, Koulouba [MLI]

Durée : 24 mois

Dernier délai de dépôt: 02-04-2018

Date présumée du début d’affectation : Immédiate

CONDITIONS DE VIE

 Bamako est une affectation sans famille pour le personnel international. Il offre néanmoins des bonnes conditions de vie et de travail telles que des possibilités d’activités de loisirs, sportives, récréatives, de transport, de logement et restauration, communication, etc. La situation sécuritaire est relativement calme dans la ville de Bamako. Cependant, tout membre du personnel UN doit se conformer aux règles et procédures sécuritaires des Nations Unies mises en place pour une bonne exécution de la mission.

Le/la volontaire VNU sera doté(e) d’un cadre de travail et équipements informatiques pour produire ses résultats. Il/elle bénéficiera d’un appui administratif et logistique et sera détaché(e) auprès de la CVJR pour une période 24 mois. Elle/Il sera basé(e) à Bamako et sera également disponible pour voyager dans les régions en missions conjointes parfois avec la CVJR, pour organiser et participer à des activités de soutien aux droits de l'enfant, comme la formation du personnel de la Commission aux antennes régionales, et pour organiser des groupes de discussion avec les enfants dans les zones touchées par le conflit.

Objectifs de développement durable

16. Peace, Justice and Strong Institutions

Secteur d'intérêt VNU : Securing access to basic social services

Permis de Conduire exigé : Non

 

REMARQUES SUR LE LIEU D'AFFECATION

-          Avoir la maîtrise des logiciels de gestion de base (Windows, Excel, Word, Power Point, Internet, Outlook et autres applications informatiques) est obligatoire

DETAILS SUR L'AFFECTATION

Détails sur l'Affectation : Expert en Protection de l’Enfant et Justice Transitionnelle pour la Commission Vérité, Justice et Réconciliation au Mali

Expérience Requise : 36 mois

 Remarques sur l'Expérience

-          Avoir la maîtrise des logiciels de gestion de base (Windows, Excel, Word, Power Point, Internet, Outlook et autres applications informatiques) est obligatoire

 

DOMAINE D’EXPERTISE

 -          Rule of law, judicial and national legal system reform Obligatoire

 

DOMAINE D'EXPERTISE REQUIS

 -          Diplôme universitaire en sciences sociales ou politiques ; relations internationales ; droit et domaines connexes.

-          Expertise technique et expérience avérée sur les mécanismes de justice transitionnelle et notamment la prise en compte des enfants dans un processus similaire

-          Expertise technique et expérience avérée dans le travail sur la protection des enfants dans les conflits armés et sur la participation des enfants et avec la commission vérité et réconciliation.

 

CONNAISSANCES LINGUISTIQUES

 -          French (Mandatory) , Niveau - Working Knowledge

 

DESCRIPTION DE L'ACTION

 - Sous la supervision directe du responsable de la sous-commission Genre au sein de la CVJR, le Volontaire des Nations Unies Expert en protection de l’Enfant et Justice Transitionnelle accomplira les taches ci-après:

-          Passerelles avec d’autres programmes : s’assurer que les mécanismes en place de prise en charge des enfants sortis des forces et groupes armés/Ex-EAFGA ; du MRM et SGBV, contribuent et enrichissent le processus en cours.

 -          A l'heure de travailler avec ses homologues nationaux, le Volontaire est fortement encouragé à mettre de côté du temps consacré à la formation, le coaching, le mentorat et le développement des capacités.

 

En plus de ce qui précède, les Volontaires des Nations Unies sont censés :

-          Renforcer leurs connaissances et compréhension du concept du volontariat en lisant la documentation mise à disposition par le programme VNU, les publications externes et prendre activement part aux activités du programme VNU, par exemple s’impliquer dans les activités commémoratives de la Journée internationale des Volontaires (JIV), le 5 décembre.

-          Se familiariser et développer toute forme de volontariat traditionnel et/ou local au niveau du pays d’accueil.

-          Refléter le type et la nature des actions volontaires qu’ils entreprennent, y compris leur participation dans les réflexions substantielles.

-          Contribuer à la rédaction des articles sur les expériences de terrain à soumettre pour la publication du programme VNU/ site web, bulletin et notes de presse, etc.

-          Contribuer au Programme d’accueil des Volontaires des Nations Unies nouvellement arrivés dans le pays d’affectation.

-          Promouvoir ou conseiller les groupes locaux dans l’utilisation des volontaires en ligne ou encourager les individus et les organisations à utiliser les services de volontaires en ligne quand cela est techniquement possible.

 

RESULTATS / RESULTATS ATTENDUS

 -          Les capacités de la CVJR sont renforcées sur le traitement des questions liées à l’enfant dans le processus de justice transitionnelle ;

 -          La CVJR en général et la sous-commission genre en particulier connaît et applique les standards internationaux en matière de protection de l’Enfant dans un environnement conflictuel ;

 -          Des outils stratégiques sont conçus dans les domaines de la recherche de la vérité notamment l’audition des enfants, les enquêtes, l’analyse des données et les audiences publiques ;

 -          ​La stratégie de communication et Médias en place intègre des axes spécifiques pour les enfants et/ou leurs parents ;

 -          Des recommandations sensibles à la protection et la prise en compte des droits des enfants sont formulées et inclues dans le rapport final de la CVJR ;

 -          Le développement des capacités grâce à l'encadrement, le suivi et la formation continue, en travaillant avec (y compris la supervision) le personnel national ou homologues de la contrepartie (gouvernementale ou non-gouvernementale, y compris les partenaires d'exécution (IP);

 -          La perspective de l'âge, le genre et la diversité (AGD) est systématiquement appliquée, intégrée et documentée dans toutes les activités tout au long de ‘affectation.

 -          Un mot sur les résultats concernant le volontariat pour la paix et le développement pendant l’affectation, comme par exemple le nombre de volontaires mobilisés, participation aux activités et contribution au développement des capacités

 -           Le développement des capacités grâce à l'encadrement, le suivi et la formation continue, en travaillant (y compris la supervision) avec le personnel national ou les homologues de la contrepartie (gouvernementale ou non-gouvernementale, y compris les partenaires d'exécution (IP);

 -          La perspective de l'âge, du genre et de la diversité (AGD) est systématiquement appli-quée, intégrée et documentée dans toutes les activités tout au long de l‘affectation

 -          Un rapport des réalisations dans le domaine du volontariat pour la paix et le développe-ment pendant l’affectation, comme par exemple le nombre de volontaires mobilisés, la participation aux activités et la contribution au développement des capacités.

 

 EDUCATION – NIVEAU DU DIPLOME REQUIS

 -          Bachelor degree or equivalent

-          Education - Commentaires supplémentaires

-          Diplôme universitaire en sciences sociales ou politiques ; relations internationales ; droit et domaines connexes ;

 -          Expertise technique et expérience avérée sur les mécanismes de justice transitionnelle et notamment la prise en compte des enfants dans un processus similaire ;

 -          Expertise technique et expérience avérée dans le travail sur la protection des enfants dans les conflits armés et sur la participation des enfants et avec la commission vérité et réconciliation.

 

DETAILS SUR L'AGENCE

Contexte organisationnel & description du projet : Le 15 janvier 2014, une Commission vérité, justice et réconciliation (ci-après la CVJR) a été créée au Mali dans le but de “contribuer à l'établissement d'une paix durable par la recherche de la vérité, la réconciliation et la consolidation de l'unité nationale et des valeurs démocratiques à travers le territoire du Mali.”

La Commission est mandatée pour traiter les graves violations des droits de l'homme commises depuis 1960. Conformément aux dispositions de l’ordonnance qui la créée, elle a été établie pour une période initiale de trois ans, a l’issue desquelles, un rapport d’étape sera produit.

Au plan organisationnel, cinq (05) antennes sont opérationnelles à savoir celles de Bamako, Gao, Mopti, Ségou et Tombouctou. Les modalités de mise en œuvre de l’antenne de Kidal sont en train d’être développées au sein de la CVJR.

Après une intense activité d’audition des victimes dans le cadre de la recherche de la vérité, la CVJR a auditionné plus de six mille (6000) victimes et témoins dont au moins 49 enfants, parmi lesquels on enregistre des témoignages sur des violences sexuelles. La CVJR a institué en son sein une sous-commission Genre qui est chargée d’assurer la prise en compte du genre dans les activités de la Commission, mais aussi de veiller à la transversalité du genre. Cette sous-commission traite également des questions des enfants et des personnes âgées. Dans le cadre de l’élaboration de ses outils stratégiques, elle conçu un manuel de procédure avec un accent sur les enfants et plus précisément sur les techniques d’audition de ces derniers.

A mi-parcours la sous-commission genre de la CVJR a observé avec satisfaction un enregistrement accru des enfants lors des activités d’audition au sein des antennes régionales. Cette augmentation progressive attire néanmoins l’attention de la sous-commission genre sur le respect des standards internationaux en matière d’audition des victimes et plus particulièrement les enfants. En plus des questions d’audition, les activités d’enquêtes, d’analyse des données et l’élaboration d’un programme de réparation sont autant d’activités que la Commission doit réaliser au cours de son mandat. Malgré que le personnel de la CVJR a reçu une formation sur les droits de l'homme et sur les techniques pour interroger les enfants, la Commission a reconnu le besoin d'un soutien technique supplémentaire pour recevoir les dépositions de ces derniers et les difficultés à obtenir leur participation et atteindre les victimes dans les zones inaccessibles.

Il apparaît donc urgent, au vu de ces enjeux, de mettre à la disposition de ladite sous-commission un Expert International UNV en Protection de l’Enfant et Justice transitionnelle. Cet expert apportera un soutien spécialisé à la Commission en général et à la sous-commission genre en particulier dans le traitement de la problématique de l’enfant dans un contexte de mise en œuvre des mécanismes de justice transitionnelle.

Pour postuler, rendez-vous sur le site des volontaires des Nations Unies: unv.org

 https://vmam.unv.org/candidate/signup.