La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

STRATÉGIE D'INTERVENTION

2016-2018

PLAN D'ACTIONS

ACCORD POUR LA PAIX

MANUELS DE PROCÉDURES

Manuels de Procédures de la CVJRManuels de Procédures de la CVJR

Partagez !

SOUS-COMMISSION III : ETUDES, RAPPORTS ET DOCUMENTATION

Posté le 26/04/2016

L’expérience internationale a montré que la préparation des études et la rédaction des rapports demande une expertise particulière. Le travail de la CVJR doit se parachever sur la rédaction d’un rapport final, incluant une liste des victimes et une interprétation globale du conflit devant servir de base pour l’histoire et la mémoire du pays. Un tel rapport doit se préparer dès l’installation de la CVJR.
Cette sous-commission supervisera donc la réalisation des études nécessaires aux travaux des autres sous-commissions et les appuiera selon les besoins. Elle veillera également à la collecte de la documentation nécessaire, notamment celle relative aux expériences des différentes commissions vérité dont elle dégagera les enseignements utiles ainsi que les bonnes pratiques. Grâce à leur équipe d’éditeurs multilingues, et sous la supervision du rédacteur en chef, elle procède à la vérification et la coordination de toutes les publications de la CVJR.

Elle prévoit enfin la transmission de toute la documentation de la CVJR aux archives nationales ou à toute autre institution chargée de la mémoire collective après la clôture de la Commission.

Il est à noter que les publications de la CVJR seront traduites dans certaines langues du pays, notamment le Bambara, le Peul, le Songhaï, le Tamasheq et l’Arabe, ainsi que le Français. Des frais importants pour la traduction et l’interprétation seront prévus à cette fin.

Tâches spécifiques :

  • Entreprendre des études ponctuelles sur la promotion des valeurs républicaines, démocratiques, et du droit à la différence ;
  • Entreprendre des études d’analyse qualitative auprès des interlocuteurs de la CVJR, y compris les victimes, afin de mieux comprendre leurs attentes et besoins ;
  • Assister les autres sous-commissions dans la rédaction de leurs rapports et recommandations ;
  • Superviser, en lien avec la sous-commission de recherche de la vérité, la production du rapport final ;
  • Préparer tout autre rapport d’étape et centraliser la documentation produite par la CVJR.

Cette sous-commission sera appuyée par un archiviste, un documentaliste, un rédacteur en chef et une équipe d’éditeurs multilingues. Quatre (04) ou cinq (05) commissaires, en fonction de leurs expertises respectives, seront aussi détachés au sein de cette sous-commission. Tous les experts d’appui répondent aux commissaires.

Les rapports et études intermédiaires se concentreront, conformément au mandat de la CVJR, sur la promotion de l’Etat de droit, des valeurs républicaines, démocratiques, socioculturelles et du droit à la différence.